Manager de Transition – Interview d’Anne Hepner

Anne vous êtes Manager de Transition, quel est votre parcours et votre domaine d’expertise ?

Après 5 années dans des métiers opérationnels en banque et gestion d’actifs, et forte d’une expérience variée qui m’a permis d’appréhender les structures et différents acteurs intervenants des Services Financiers, je me suis dirigée vers le conseil en organisation. Aujourd’hui, et depuis plus d’une dizaine d’années, spécialiste en accompagnement du changement et gestion de projet, j’assiste les managers et dirigeants en banque et/ou Services d’Investissements dans la mise en œuvre de leur stratégie et la transformation de leur « Business Model ».

Je possède une double compétence en gestion de projet IT et métiers, et suis également experte en analyse de problématiques métiers, production de livrables et proposition de recommandations.

Quels sont les avantages de faire appel à vos services ?

Au cours de mon parcours professionnel, j’ai eu l’occasion de travailler pour près d’une vingtaine d’entreprises… ma propre expérience m’a donc beaucoup appris sur la gestion du changement! Couplé à la variété des clients, des programmes/projets que j’ai pilotés, et fonctions que j’ai pu exercer, j’ai la capacité d’évoluer très rapidement des environnements différents, complexes et « challengeant ». Très adaptable, mon expérience s’inscrit aussi dans des contextes internationaux et multiculturels.

Enfin, n’étant pas impliquée directement par les changements de l’organisation, puisque indépendante, j’analyse et rationalise les problématiques au-delà des conflits d’intérêts.

Quel dernier projet d’envergure avez-vous mis en place ?

En tant que Manager de transition, mon dernier projet d’envergure visait la mise en place, dans toutes les filiales européennes d’une grande banque britannique, d’un nouvel outil de payement (cf. directive européenne relatives aux moyens de payements). En tant que « PMO Europe », j’ai coordonné plus d’une dizaine d’équipes métiers et IT et piloté l’implémentation du programme SEPA (Single Euro Payments Area »). En cible, cela sous-tendait à la fois une refonte du « modèle opérationnel mondial » de la banque et la livraison d’une nouvelle technologie financière de payement.

Comment procédez-vous pour réussir vos missions ?

Outre le fait que je sois Project Manager certifiée Prince2 et Lean Six Sigma, j’ai à mon actif une expérience très variée en terme méthodologies et bonnes pratiques d’accompagnement du changement.
« En vrac », je ne citerais que quelques outils phares : cadrage du projet/définition du business case, gouvernance/structure de pilotage, feuille de route / planification, plan d’action, analyse et gestions des risques et dépendances, communication, reporting.

Mon expérience au sein de multinationales, où les processus sont souvent devenus une sorte de boite noire très complexe, m’amène à privilégier avant tout la communication, la clarté des objectifs à atteindre et l’application de méthodologies simples.

Comment analysez-vous la réussite de vos missions ?

La réussite de mes projets repose en partie sur une bonne équation ressources, coût, délai, qualité. Par ailleurs, d’un point de vue méthodologique, la phase de définition du projet et l’utilisation d’outil de pilotage sont essentiels et doivent être efficaces, fonction de la taille et la nature du changement.

Enfin, et surtout je dirais, la réussite d’une mission, pour un manager de transition, se matérialise par l’atteinte des objectifs (leurs ajustements le cas échéant), ainsi que par la satisfaction client quant aux résultats obtenus.

Grâce à ma rigueur, un esprit collaboratif et une fibre médiatrice, je parviens à accompagner le changement dans le respect des relations humaines et d’une éthique de travail certaine.

Quelle doit être la bonne attitude d’un manager de transition en période de crise ?

Dans des contextes de crises financières souvent chahutés et le renforcement des réglementations européennes qui en découlent, j’ai appris à évoluer dans des environnements souvent emprunts d’une très forte pression et résistance, liées à des enjeux souvent conflictuels. 
Mon aptitude à faire preuve de calme, d’écoute et de sensibilité, pour travailler de manière coopérative dans un contexte volatile et émotif, est une véritable force pour mener à bien mes missions.

Pourquoi rejoindre le réseau CapexFi ?

En rejoignant CapexFi, je rejoins une communauté d’experts et j’accède à un nouveau panel de prospects/clients, qui me permettra autant d’étendre mon réseau, que d’y ajouter une diversification sectorielle. CapexFi est le partenaire idéal pour trouver un environnement en adéquation avec mon profil et mes souhaits de mission et m’aider à mettre en place une relation client solide et pérenne.

Merci Anne pour l’interview. En tout cas, nous n’avons pas fini d’entendre parler de vous.

Vous souhaitez en savoir plus sur Anne ou comment devenir manager de transition ? Contactez-nous

CapexFi – Conseil en finance opérationnelle et management de transition. Conseil et expertise finance, direction de projet et recrutement profils finance, comptabilité, contrôle de gestion et trésorerie.