Manager de Transition – Interview de Pierre-Jean Bosio

Pierre-Jean, vous êtes manager de transition, quel est votre parcours et votre domaine d’expertise ?

J’ai eu un parcours en deux étapes axé autour des financements et de la trésorerie. J’ai d’abord commencé ma carrière dans la fonction publique avec 6 années passées à Bercy au financement du commerce international puis j’ai travaillé pendant 18 ans au sein de 2 grands groupes internationaux, Alstom et GE, à différentes fonctions financières. J’ai ainsi été pendant 7 ans Directeur du Financement et de la Trésorerie d’Alstom.

Quels sont les avantages de faire appel à vos services ?

Au delà de mon expertise en financement et trésorerie, j’ai une forte expérience de gestion des situations de crise et de négociations difficiles, avec plusieurs restructurations financières, mais aussi une capacité à entrainer les équipes, à développer une vision stratégique et à gérer des projets complexes, qualités essentielles pour mener à bien des transformations.

Quel dernier projet d’envergure avez-vous mis en place ?

La cession du pôle énergie d’Alstom à GE. Pendant 18 mois, en plus de mes fonctions de trésorier Groupe, j’ai fait partie de l’équipe de négociation et d’implémentation de la cession. J’ai eu ensuite en charge chez GE pendant 2 ans l’intégration de la fonction trésorerie.

Comment les managers de transition peuvent-ils accompagner les changements dans l’entreprise ?

De par son expérience et son regard externe, un manager de transition est capable d’identifier très rapidement les enjeux liés à une transformation et de proposer des solutions d’implémentation. Sa capacité à faire partager sa vision et à gérer la mise en œuvre des plans d’actions sera ensuite essentielle dans la réussite de la mission.

Quelle doit être la bonne attitude d’un manager de transition en période de crise ?

Dans ces périodes, l’écoute est essentielle. Ce sont des phases qui sont traumatisantes pour l’entreprise, ses collaborateurs et ses partenaires mais qui nécessitent un effort collectif pour trouver des solutions. Etre à l’écoute de l’ensemble des acteurs permet de créer un climat de confiance et de bien comprendre les ressorts de chacun pour mieux faire avancer les négociations.

Comment procédez-vous pour réussir vos missions ?

En essayant au maximum de proposer des solutions simples et personnalisées qui seront plus faciles à faire accepter et à implémenter.

Comment analysez-vous la réussite de vos missions ?

En comparant les résultats obtenus avec les objectifs initiaux définis conjointement avec le client. Même si la mission peut évoluer en cours de route, il est essentiel de toujours garder à l’esprit ces objectifs initiaux et les raisons pour lesquelles ils avaient été fixés.

Quelle est votre vision de la fonction finance dans les années à venir ?

Digitale et stratégique. La digitalisation sert non seulement à automatiser la production des chiffres mais aussi à accéder différemment à ces données, avec de nouveaux outils d’analyse qui permettent à la fonction finance de devenir un véritable partenaire stratégique de la DG.

Pourquoi rejoindre le réseau CapexFi ?

La prospection commerciale et le référencement auprès des entreprises demandent du temps et peuvent être compliqués pour un expert indépendant. Par ailleurs, certaines missions peuvent nécessiter des ressources ou expertises complémentaires. Rejoindre CapexFi  me permet de répondre à ces contraintes tout en gardant une certaine indépendance.

Merci Pierre-Jean pour l’interview. En tout cas, nous n’avons pas fini d’entendre parler de vous.

Vous souhaitez en savoir plus sur Pierre-Jean ou devenir manager de transition ? Contactez-nous

CapexFi – Conseil en finance opérationnelle et management de transition. Conseil et expertise finance, direction de projet et recrutement profils finance, comptabilité, contrôle de gestion et trésorerie.