Manager de Transition – Interview de Patricia Cazier

Patricia, vous êtes manager de transition, quel est votre parcours et votre domaine d’expertise ?

De formation Ecole Supérieure de Commerce et une expérience financière dans des Grands Groupes mais aussi dans des PME. Ces vingt années d’expériences m’ont permis d’acquérir une expertise supplémentaire dans les domaines de la finance, de la qualité, du pilotage de la performance, de la stratégie d’entreprise, de la gestion de projet, de l’audit interne et de la transformation des organisations.

Mes compétences principales : Transformation des organisations, digitalisation, finance, projets, refonte des processus, juridique et qualité.

Quels sont les avantages de faire appel à vos services ?

Mon vécu opérationnel me permet d’être concrète et orientée résultat. Par mes expériences dans différents secteurs et différentes situations, je suis capable d’appréhender des situations et des organisations complexes, de trouver des solutions innovantes et de les mettre en œuvre tout en gardant une vision long terme en lien avec la stratégie de l’entreprise.

Curieuse, éclectique mais aussi pragmatique, j’ai le souci de livrer les résultats attendus (coûts, délais, qualité) en tenant compte des particularités de l’entreprise, de sa culture, de son environnement et de ses collaborateurs.

Quel dernier projet d’envergure avez-vous mis en place ?

Chez FM Logistic, j’ai eu l’occasion de faire évoluer 35 contrôleurs de gestion en 35 contrôleurs financiers en développant leur culture économique :

  • Simplification du process budgétaire, budgets pluriannuels avec bridge, plans glissants
  • Optimisation des tableaux de reporting pour répondre aux besoins des Directeurs de sites
  • Mise en avant des commentaires axés sur des propositions d’actions concrètes mesurables en cas de dérive budgétaire et pas simplement des constats d’écart, indicateurs de performances
  • Suivi des investissements avec projection, proposition de scénarii différents pour optimiser les coûts et la trésorerie
  • Accompagnement des Opérationnels, animation de réunions

Comment les managers de transition peuvent-ils accompagner les changements dans l’entreprise ?

Surdimensionnés pour les postes qu’ils occupent, nous, managers de transition, sommes là pour pallier des compétences que l’entreprise n’a pas en interne, ou n’a pas les budgets ou l’envie pour un CDI ou bien ne nécessite pas une vision Long terme du poste. Le Manager de transition est opérationnel, il fait, il est concret : réussir la conduite du changement (courbe), REX, …

Pour moi, les managers de transition sont là pour oser dire, que ce soit en gestion de crise de croissance ou de décroissance, que ce soit en digitalisation ou simplification des processus, que ce soit en réorganisation des équipes, …

Nous sommes toujours en mode challenge, découverte, ouverture, œil neuf (la “non connaissance” des collaborateurs renforce la neutralité de nos décisions qui ne découlent que de la simple analyse des faits) et toujours en mode écoute.

Lorsque nous intervenons dans une mission, nous n’avons pas de passé, pas de futur dans l’entreprise. Nous traitons les problèmes de l’entreprise, ses difficultés, … Ils nous concernent, mais notre implication se limite au périmètre de notre mission. Nous aidons et faisons de notre mieux pou l’entreprise cliente et ses collaborateurs, mais nous sommes extérieurs à la situation qui n’aura pas d’impact sur notre avenir.

Quelle doit être la bonne attitude d’un manager de transition en période de crise ?

Un manager de transition doit être souple, coopératif, rigoureux, capable de prendre des décisions rapides pour agir vite. Il doit être humble mais efficace, être dans l’empathie, Il doit être humain tout simplement.

Il doit avoir un leadership immédiat. Le Manager doit « arriver vite, comprendre vite, s’imposer vite et agir vite ».

Pour être un bon Manager de transition, il faut être passé d’une logique de pouvoir à une logique de contribution. Me concernant, je sais lever les silos et comprends les différents services et interconnexion entre eux. En résumé, je suis facilitateur de dialogue.

Comment procédez-vous pour réussir vos missions ?

Pour chaque mission, j’applique ma devise : Apprendre à observer, observer pour comprendre, comprendre pour agir, agir pour réussir.

Le monde se complexifie et sa complexité s’accélère. Il convient d’aider nos clients à accepter les mutations économiques et à anticiper avec eux celles de demain. L’agilité, l’initiative, la capacité d’adaptation et de remise en question sont autant de passages indispensables pour créer la valeur ajoutée nécessaire aux entreprises et à leur devenir.

Comment analysez-vous la réussite de vos missions ?

Un objectif, des étapes, des points d’avancements, validation et clôture des différents lots, adéquation avec l’avancement attendu, alerte en cas de doute ou de point de blocage potentiel afin de valider avec l’entreprise les éventuelles adaptations nécessaires.

Avant tout s’assurer que les moyens mis à disposition sont réels et efficaces.

Quelle est votre vision de la fonction finance dans les années à venir ?

50 % des postes vont disparaître dans les métiers de la comptabilité, du contrôle de gestion, du cash, avec l’ère numérique du 4.0.
35% de postes qui n’existent pas vont se créer (sécurisation des SI, Contrôle, cybersécurité, RGPD, automatisation, nouvelles tâches avec plus de valeur ajoutée, analyse des risques dès l’amont…)
25% des postes existants vont évoluer vers plus de technicité. Le financier est le bras armé de l’opérationnel, avec des maîtres mots comme anticipation (veille), adaptation, choix stratégiques en matière d’investissement à redéfinir, vision économique forte, agilité, négociation, juridique, plus accès terrain, force de proposition, suivi des actions, efficience, analyse et non simples commentaires.

Egalement 10% de croissance et une refonte totale des différents services finance, pour penser autrement et être au cœur des décisions.

Pourquoi rejoindre le réseau CapexFi ?

CapexFi est une entreprise jeune, dynamique, humaine, sur un cœur de métier, qui partage des valeurs communes : intégrité, transparence, vérité, partenariat. Expertise finance, levée des silos.

Merci Patricia pour l’interview. En tout cas, nous n’avons pas fini d’entendre parler de vous.

Vous souhaitez en savoir plus sur Patricia ou comment devenir manager de transition ? Contactez-nous

CapexFi – Conseil en finance opérationnelle et management de transition. Conseil et expertise finance, direction de projet et recrutement profils finance, comptabilité, contrôle de gestion et trésorerie.