Manager de transition, le nouvel atout des entreprises

Manager de transition, voilà une fonction dont nous entendons de plus en plus souvent parler et qui est amenée à prendre de l’importance.

Mais que se cache-t- il derrière ce métier ? Quels sont les hommes et les femmes qui le constitue ? Y a-t- il un profil type du manager de transition ? Dans quels secteurs d’activité exercent-ils ? Pourquoi ce poste se développe-t- il autant ? Quelles sont les compétences les plus demandées ? Pourquoi les entreprises font-elles appel à un manager de transition ? Quelle est la durée d’intervention d’une mission ? Pourquoi est-ce un atout pour les entreprises ?

Si nous devons dresser le portrait-robot du manager de transition, et même si cela a tendance à se modifier légèrement, nous pouvons en sortir quelques traits caractéristiques.

Il exerce une fonction de cadre et surtout dirigeant. Même si le manager de transition peut commencer vers 45 ans la moyenne est plus entre 50-55 ans. Il est en général en free-lance et fait appel à un cabinet spécialisé en management de transition comme CapexFi pour lui trouver des missions et à une société de portage salarial pour gérer la partie administrative. Certains ont même créé leur propre structure.

Le manager de transition peut travailler n’importe où, au sein de PME-PMI, de groupes nationaux ou internationaux ou de start-up. Il intervient dans tous les secteurs d’activité et à différents niveaux de l’organisation (direction générale, finance, ressources humaines, direction des achats, …). Le manager de transition accède à des missions d’une durée moyenne qui vont de 6 mois à un an. Il est présent dans l’entreprise en très forte majorité en temps plein même si le temps partagé commence à se développer, notamment dans les plus petites structures. En France, les missions de management de transition sont très largement basées en région Ile-de- France. 

Le manager de transition représente un atout pour les entreprises car il permet de résoudre une problématique particulière dans un temps imparti. Il doit également posséder une forte expérience professionnelle, s’adapter rapidement à son environnement de travail, être mobile et parler l’anglais pour les postes à fortes responsabilités.

Les entreprises font essentiellement appel au manager de transition quand elles ont des missions de directions (assurer la direction d’une entreprise en attendant la nomination d’un nouveau directeur général), de la gestion de projet (mettre en place un projet en respectant un cahier des charges) ou de l’expertise opérationnelle (effectuer du conseil, établir des recommandations, définir un périmètre d’intervention, …).

Faire appel à un manager de transition a un prix. La fourchette des tarifs par jour est très large car elle dépend du niveau d’expertise du manager, de la mission et de durée. Le tarif d’un manager de transition oscille entre 750 pour un débutant et 2000 euros pour un expert.

Dans cet univers, CapexFi, cabinet de conseil en finance d’entreprise et management de transition, propose à ses clients des consultants et managers de transition spécialisés en finance opérationnelle (directeurs financiers, contrôleurs de gestion, trésorier, comptable, auditeurs,…). Elle créée du lien avec ses managers et de la valeur avec ses clients.

En tout cas, nous n’avons pas fini d’en entendre parler.

Manager de transition – expertise – adaptabilité – secteurs d’activité – opérationnel – projet

CapexFi – Conseil en finance opérationnelle et management de transition. Conseil et expertise finance, direction de projet et recrutement profils finance, comptabilité, contrôle de gestion et trésorerie.