Recrutement : Ce qui va changer après le confinement.

Recruter après le confinement

La période de confinement que nous traversons actuellement est loin d’être banale. Elle va laisser des traces et va (et doit) nous permettre de réfléchir peut-être différemment dans beaucoup de domaines et notamment dans les ressources humaines.

Actuellement, il est estimé qu’environ 8 millions de Français sont en télétravail. Pour beaucoup d’entre eux, c’est une situation nouvelle avec des impacts plus ou moins positifs ou négatifs suivant les conditions de confinement. Une chose est sûre, la notion de travail va être fortement modifiée et par conséquent le recrutement également.

Cette période exceptionnelle peut être l’occasion de faire avancer et surtout de modifier nos façons de travailler dans les prochains mois et prochaines années. Pour préparer l’avenir et préparer ses futurs recrutement, il est intéressant de voir le comportement des salariés lors de ce confinement. Il sera alors plus aisé d’envisager ou de dessiner les contours du recrutement de demain.

À cet effet, une étude a été publiée par Deskeo sur le télétravail et les premiers ressentis des salariés français. Quelques chiffres clés permettent de prendre une photographie de la situation. 70% des Français sont en télétravail. Parmi eux, 32% travaillent plus à la maison qu’au bureau et 74% n’ont plus de temps consacré aux collègues. Le fait de ne plus avoir de temps de transport permet de consacrer ce temps soit à cuisiner soit à dormir plus.

C’est un véritable bouleversement culturel et technique qui est en train de s’opérer en ce moment. Il est évident que le monde de demain ne sera plus celui d’hier. Il va falloir s’adapter aussi bien en termes de management que de vie en entreprise ou de vivre ensemble. Pour 76% des salariés en télétravail, ils regrettent le fait d’aller au bureau et d’avoir des interactions avec leurs collègues.

Ce qui est également intéressant d’observer, face à cette période de confinement et qui apparaît de manière sous-jacente, c’est que le pays tient et arrive encore à fonctionner grâce aux personnes qui ne sont pas en télétravail. Dans les secteurs de la santé, des transports, de la grande distribution ou de l’agriculture, il n’est pas question de télétravail. Ce sont d’ailleurs ces secteurs qui recrutent le plus en ce moment.

Un autre point important est à souligner : 81% des salariés en télétravail ont peur de perdre leur emploi. Nous sommes dans une période d’incertitude où les salariés risques de se retrouver demain sans emploi et où il va falloir trouver des solutions, des alternatives pour répondre aux besoins des entreprises.

Cette crise sanitaire a entrainé le monde dans une crise économique de grande ampleur et sur du long terme. Les entreprises vont malheureusement devoir licencier des collaborateurs parce qu’elles vont se retrouver dans des situations financières compliquées. Elles vont devoir diminuer leur masse salariale afin de pouvoir éventuellement retrouver une stabilité financière.

Pour rechercher les compétences dont elles vont avoir besoin, elles auront recours à des indépendants qui interviendront de manière précises et ponctuelles pour répondre aux besoins des entreprises. C’est une des possibilités à mettre en avant pour les mois et les années à venir. Les salariés vont devoir s’adapter et repenser leur façon de travailler.

A lire aussi : Management de transition : la solution anti-crise des entreprises.

Le recrutement de demain devra aussi prendre en compte que le bureau n’est pas l’unique lieu de travail.
Une réflexion profonde est donc à mener au sein d’entreprise pour repenser le mode de travail de chacun où le salarié serait jugé sur ses objectifs à atteindre et non plus sur ses horaires présentielles au bureau.
Cela implique également le fait que le recrutement de collaborateur ne se fasse pas en fonction de sa localisation. Il pourrait très bien travailler de Biarritz pour une entreprise à Paris, Lyon ou Rennes.

Beaucoup d’hypothèses émergent actuellement face à l’évolution du recrutement, mais tant que nous sommes dans cette situation de confinement, nous ne pouvons qu’envisager ce que sera demain.
L’essentiel est que chacun y trouve sa place et puisse s’épanouir. Ce qui est sûr, c’est que le monde traditionnel dans lequel nous avions l’habitude d’évoluer va changer alors changeons avec lui.

CapexFi, cabinet de recrutement et de management de transition spécialisé en finance, peut vous aider en vous proposant de vous faire accompagner par ses managers de transition dont certains sont des experts dans le domaine de la finance. Ils sauront vous guider vers les choix le plus aboutis correspondant à vos besoins. CapexFi ne travaille qu’avec des managers de transition indépendants.

En tout cas, nous n’avons pas fini d’en entendre parler.

Blog Finance et Management de transition – Finance, management de transition, manager de transition, recrutement, crise, RH, confinement, télétravail, entreprise, ressources humaines