Comment manager son équipe à distance ?

télétravail

Les lois Macron de 2017 ont facilité sa mise en place et son développement. Les grèves des transports ont intensifié son utilisation. Le confinement en a fait une réalité et un mode de travail plus que répandu. Le télétravail, ou travail à distance, s’est développé de manière exponentielle ces derniers temps et d’une manière extrêmement rapide et pour une durée indéterminée.

Ce bouleversement change la donne en termes de management. Tout le monde n’est pas préparé à une telle situation en si peu de temps. Quels en sont les enjeux, les pièges, les limites, les risques, mais aussi les spécificités et les leçons à en tirer ?

Le confinement a modifié la manière de manager une équipe. Chaque manager a donc dû s’adapter à cette situation sans pour autant l’avoir anticipé ou même y avoir réfléchi depuis longtemps. Les repères traditionnels du bureau et de sa dynamique se trouvent complètement changés. Il faut donc s’approprier un nouvel environnement et y trouver ses marques. Il est important, dans un premier temps, de s’assurer que chaque membre de l’équipe dispose du matériel suffisant et des connexions nécessaires pour pouvoir être en contact avec le reste de l’équipe. En effet, surtout dans la situation actuelle où tout le monde est à la maison, les accès au matériel informatique ne sont pas toujours simples à mettre en place. Il faut donc un temps d’adaptation pour que tout le monde trouve ses marques et puisse communiquer avec les autres.

Sur le site economie.gouv, vous retrouvez toutes les entreprises qui peuvent vous accompagner dans la mise en place du télétravail.

Pour cela, de nombreux outils sont disponibles pour mettre en place le télétravail. Le maître-mot en cette période de télétravail reste la communication. Plus la communication est simple, plus elle est efficace.
Dans le télétravail, il y a surtout la notion de travail. Pour cela, il est important de bien distribuer les rôles de chacun, quitte à les modifier par rapport à d’habitude. Il est également nécessaire d’analyser et d’évaluer les différentes tâches à faire aussi bien en termes de faisabilité que de temps d’exécution. Un des objectifs primordiaux des managers est donc de fixer et de délimiter un cadre de travail. En clair, de définir de nouvelles règles de travail en essayant de prendre au mieux en compte les problématiques de chacun et d’installer une sorte de routine pour créer une émulation et une dynamique et d’insuffler un esprit d’équipe.
Pour le manager, le télétravail est l’occasion d’installer plus de confiance en laissant plus de latitude dans le travail de chacun tout en gardant un cadre défini. Cette confiance doit donner plus d’autonomie à ses collaborateurs. Pour cela, le manager doit accepter de ne pas tout contrôler et de laisser son équipe s’organiser tout en se montrant encore plus disponible et à l’écoute de son équipe. Un membre de son équipe qui est moins en contact avec les autres et interagi moins est un risque d’isolement et donc un risque de démotivation. La communication est encore une fois la clé.

A lire aussi : Le télétravail, la nouvelle solution des entreprises ?

« La confiance n’exclut pas le contrôle ». Cette devise de l’inspection de la Banque de France prend également tout son sens en cette période de télétravail. Si le manager sent que les choses lui échappent, il risque de perdre sa sérénité et devenir plus interventionniste. D’un autre côté, les collaborateurs ne peuvent pas se sentir épier ou guetter. Il est essentiel de fixer dès le départ des règles et d’annoncer clairement ce qui est attendu en termes de rendu et de délai d’exécution.

Cette période de confinement a poussé les entreprises à mettre en place rapidement le télétravail permanent. Les managers ont dû s’adapter. De manière générale, les managers qui ont l’habitude de fonctionner avec des objectifs s’en sortent plutôt bien, voire très bien. Pour les salariés, il faut être capable de pouvoir travailler et avancer sur ses dossiers sans une supervision de tous les instants. Par essence, ceux qui ne sont pas très autonomes auront plus de mal à s’habituer à ce mode de travail. C’est effectivement le travail d’une équipe et d’un leader qui va permettre à chacun de ses membres de trouver sa place et son équilibre dans cette situation si particulière.

Pour les managers qui voudraient quelques informations complémentaires sur le management à distance en situation exceptionnelle, vous trouverez sur le Guide du management à distance en situation exceptionnelle édité par la région Grand Est. Il vous aidera et vous apportera les réponses nécessaires.

CapexFi, cabinet de recrutement en finance et management de transition, a intégré cette notion dans son ADN. Le cabinet ne travaille qu’avec des experts indépendants, autonome. Cela n’empêche pas une communication permanente entre les directeurs associés et les managers afin de fluidifier et humaniser au maximum nos relations.

En tout cas, nous n’avons pas fini d’en entendre parler.

Blog Finance et Management de transition – Finance, management de transition, manager de transition, recrutement, télétravail, manager, solutions, collaborateur, confiance, autonomie, communication, confinement